Les dernières recherches scientifiques en psychologie montrent que la dépression est le mal du siècle: trop de stress à gérer, trop de travail mal évalué, parfois les personnes ressentent un profond malaise, un épuisement, qui leur donne envie de tout laisser tomber.

Cela peut aller jusqu à des idées noires, et une perte du sens de la vie. La personne en dépression ne voit plus ce qui va, mais focalise sur ce qui ne va pas. Elle peut ressentir beaucoup de colère, de peur, d'agressivité ou de ressentiment. La psychologie comportementale, puis la psychologie positive, (ou  psychologie contemporaine) ont observé les clef du bien être moderne: apprendre à canaliser son energie par des actions bienveillantes, utiles, apprendre à se féliciter lorsqu'on a fait du bon travail, apprendre à voir ce qui va et à être apprécié.

Apprendre à être heureux: avec les autres, comme développer sa sociabilité ( avoir de vraix amis avec qui échanger, sur qui compter), apprendre à offrir une vraie qualité de service dans son travail (être performant), apprendre à repérer les facteurs de stress ( peur, colère, ...) pour savoir gérer et ne jamais s'énerver, apprendre à communiquer pour être clair et positif dans ses propos...

Donner envie aux autres d'être avec nous. Apprendre à se protéger des personnalités toxiques, voire c'est plus rare perverses, pathologiques. Apprendre à créer: théatre, musique, graphisme.Apprendre à rire de soi, des autres dans le respect... Apprendre à travailler: coopérer, être en complémentarité, ne pas faire de fautes professionnelles, être un vrai professionnel...reconnu. Apprendre à bouger, faire du sport pour garder la forme et gérer le stress...

Toutes ces observations scientifiques prouvent que les personnes qui vont bien ont appris tout cela et montrent aussi que la dépression se soigne trés bien, par de simples thérapies douces, parfois brèves, si la personne accepte de changer d'attitude. Les dernières études scientifiques (Université de harvard usa) observent que les antidépresseurs de toutes sortes ont en réalité un effet trés faible sur la dépression, ils joueraient plutot le rôle de placebo mais avec des effets toxiques observés importants, et un rapport d'addiction inquiétant.

Donc apprenons à être heureux avec la psychologie positive, il n'y a rien a perdre et tout à gagner!